Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 23 avril 2019 à 9h30

Remise du prix suisse des droits humains

Invitation

Cercle d'amis Cornelius Koch, Case Postale 200, CH-2800 Delémont 1

Remise du prix suisse des droits humains

Alpes ouvertes 2019

aux «7 de Briançon»

En présence des personnalités internationales

Le prix suisse des droits humains "Alpes ouvertes" 2019 du Cercle d'Amis Cornelius Koch (l'abbé suisse des réfugié·es, 1940-2001) est remis aux "7 de Briançon" en signe de reconnaissance et de remerciement pour leur engagement courageux dans le sauvetage de réfugié·es en montagne et dans la dénonciation des actes racistes et xénophobes. Le prix se monte à 12.000 CHF.

Date: Mardi, 23 avril 2019

Heures et lieux:

9.30 h rassemblement à l'Obélisque Napoléon au Col de Montgenèvre, cérémonie de la remise du prix, prises de parole, acte symbolique à la frontière franco-italienne.

12h - 14.30 h: A Briançon dans la salle communale du Vieux Colombier, Ch. de Ronde, Cité Vauban: buffet, musique et éloges. Ensuite visite des lieux d'accueil pour les réfugié·es.

Prises de parole de personnalités internationales :

Pinar Selek, écrivaine et sociologue (F, Turquie)

Dick Marty, anc. procureur du canton du Tessin, anc. membre de l'Assemblée Parlementaire du Conseil d'Europe, (CH)

Don Giusto de la Valle, prêtre et lauréat Alpes ouvertes 2017, Progetto Accoglienza Rebbio (I)

Mussie Zerai, prêtre et co-fondateur du «Watch the Med Alarmphone» (I, Érythrée)

Communiqué

Le prix suisse des droits humains "Alpes ouvertes" 2019 est remis aux "7 de Briançon" en signe de reconnaissance et de remerciement pour leur engagement courageux dans le sauvetage de réfugié·es en montagne et dans la dénonciation des actes racistes et xénophobes. Nous avons décidé de décerner ce prix aux citoyens suisses Théo Buckmaster, Bastien Stauffer et à la citoyenne italienne Eleonora Laterza, dénommé·es les "trois de Briançon", et à quatre habitant·es des Alpes françaises - Mathieu Burellier, Benoît Ducos, Jean-Luc Jalmain et Lisa Malapert - dénommé·es les "quatre de Briançon". Nous souhaitons ainsi épauler ces personnes engagées, tout en interpellant l'opinion publique sur le sort intenable des réfugié·es qui traversent les Alpes franco-italiennes. Historiquement, les Alpes ont souvent été un lieu de refuge pour les persécuté·es et les résistant·es. Aujourd'hui elles sont le dernier verrou de l'Europe Forteresse, de Vintimille (Italie) au Montgenèvre (France), au col du Brenner (Autriche), en passant par Chiasso (Suisse). Ouvrons les Alpes pour un accueil humain!

Delémont, 3 avril 2019

Claude Braun et Michael Rössler

Pour l'Association "Cercle d'Amis Cornelius Koch" et le Forum Civique Européen

L'histoire du Prix Alpes ouvertes

Le prix suisse des droits humains "Alpes ouvertes", instauré par Cornelius Koch, l'abbé suisse des réfugié·es (1940-2001)*, est décerné à des personnes et à des groupes engagés activement pour les droits des réfugié·es, des migrant·es, des personnes socialement défavorisées et des minorités menacées en Europe. Le prix se monte à 12.000 CHF. Les précédent·es lauréat·es: Don Renzo Beretta, Ponte Chiasso (I), en 1997; le syndicat ACLI, Côme (I), en 1998; Edition Drava, Klagenfurt (A), et "Mujeres Progresistas", El Ejido (Espagne), en 2000, en présence de Monseigneur Jacques Gaillot (F); Comité d'aide médicale en Transcarpatie (CAMZ), Oujgorod, Ukraine, 2012, en présence de Dick Marty (CH); l'Association "Firdaus" de Lisa Bosia Mirra (CH) et le "Progetto Accoglienza Rebbio" de Don Giusto della Valle, Côme (I), en 2017, en présence de Monseigneur Jacques Gaillot (F).

* Claude Braun & Michael Rössler : Un chrétien subversif - Cornelius Koch, l'abbé des réfugiés, Editions d'en bas, Lausanne, 2013.

file:///tmp/mozilla_sudeducation050/noname

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir