Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 15 juin 2019 à 8h

Party against the border + discussions

OULX (Italie)

Salut.
Les 14 et 15 juin, il y aura une TAZ (temporary autonomy zone) contre les frontières, au Val di Susa. Nous aimerions donc vous inviter à la Ex-Casa Cantoniera de Oulx, pour vous retrouver et nous organiser à nouveau. C'est une simple invitation afin d'approfondir nos relations personnelles ; un moment de confrontation, accompagné d'une bonne dose de détente et de fête, est précieux au début de l'été.
Ici, dans la Ex-Casa Cantoniera occupée d'Oulx, la lutte contre les frontières est constante et continue, mais elle nécessite toujours des forces, des idées et des énergies supplémentaires. Les élections municipales viennent de se terminer et, comme d'habitude, la nouvelle administration, comme la précédente, nous est ennemie, tout comme la préfecture. Le risque d'expulsion reste arbitraire, mais est de plus en plus présent.

A la frontière, la neige a finalement fondu, les températures se sont adoucies, mais il y a encore beaucoup de risques à traverser une montagne pleine de flics stationnés pour faire la chasse aux migrants en pleine nuit.
Nous sommes bientot à la nouvelle saison touristique, et nous savons que les intérêts touristiques (et donc économiques) figurent parmi les priorités de l'ordre public dans la gestion de la frontière. Il n'y aura donc pas d'hésitation à amplifier la répression, à améliorer sa logistique, à faire en sorte que les misères des uns ne s'opposent pas aux privilèges des autres.
Cela ne nous effraie pas.
L'été est un moment d'épreuve pour nous à la frontière, car les gens qui partent sur la route vont probablement augmenter. Comme nous voulons être à la hauteur de cette dynamique, nous vous invitons à venir le jeudi 13 juin à La Casa occupée d'Oulx, pour un dejeuner partagé et un apresmidi de discussions en vue de l'été. Le lendemain avec celleux qui le veulent on va bouger à la fete du vendredi 14 au samedi15. A la Casa il y à toutjour de la place pour dormir, par contre faut prevoir une tente pour la fete.
Une discussion aussi dans le but de essayer à proposer un rendez-vous de deux jours pour discuter et se confronter à la fin du mois. Dans un moment historique où la repression est toujour plus fort et l agibilité de plus en plus limité, nous sentons la necessité de s' organiser toujour mieux, en essayant de reflechir ensemble pour repondre a cettes dinamiques.

Toutes celleux qui veulent rester à Oulx quelques jours ou semaines sont les bienvenues!

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir