Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 10 octobre 2019 à 19h

conférence gesticulée "délivrons nous du mâle"

La présentation est en ligne sur le site conférences-gesticulées.net en suivant le lien suivant : Délivrons-nous du mâle

Cette conférence sur les masculinités aborde un sujet sensible et délicat, car il relie l'intime, l'inconscient, nos convictions personnelles aussi bien que la société et la politique….

L'égalité homme femme nous concerne tous (et pas seulement les femmes). La question que je vais essayer d'aborder, en tant qu'homme, est celle du patriarcat : d'où il vient, comment il se transmet, hier comme aujourd'hui ?

A partir de ma petite expérience d'homme lambda, qui tente en plus d'être un allié du féminisme, et de différentes sources universitaires et militantes, je propose une grille d'analyse autour du mythe de la virilité qui nous emprisonne depuis des millénaires, les femmes comme la plupart des hommes. Nous libérer du viriarcat demande de lutter pas seulement contre ses effets néfastes, mais aussi de l'attaquer à la source, pour nous en délivrer individuellement et collectivement. (d'où le titre ! )

Dans Une pensée en mouvement (Odile Jacob, 2009), Françoise Héritier écrivait :« Le point aveugle de l'anthropologie se situe dans le questionnement du statut du masculin… et plus précisément du masculin adulte… la virilité adulte dont on ne parle pas ». Souvent au cours de ces interventions, Françoise Héritier évoquait la nécessité de transformer la vision masculine, c'est-à-dire la vision que les hommes ont de la compréhension et de l'organisation du monde. Au risque d'en heurter beaucoup, elle pensait qu'il ne revenait pas qu'aux femmes de transformer les représentations et les injonctions dont elles étaient les victimes, mais que femmes et hommes devaient ensemble transformer la vision masculine du monde, voire qu'il fallait convaincre les hommes de s'attaquer par eux-mêmes aux représentations dont ils étaient tout à la fois les bénéficiaires et les victimes.

Cela interroge la construction de la masculinité, ou plutôt sa déconstruction pour en inventer de nouvelles… Vaste chantier !

j'ai hâte de partager ces réflexions avec vous. On pourra partager un pot à boire à l'issue de la conférence.

Source : https://conferences-gesticulees.net/conferenc…
Source : message reçu le 28 septembre 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir